Tout est possible

Elisabeth Strout, Fayard 2017, Livre de poche août 2021, 282 p., 7,70€

Ce roman choral aborde avec beaucoup de délicatesse et de subtilité des sujets difficiles, la vieillesse, la séparation, la pauvreté – d’autres plus gais comme l’amour (filial essentiellement), qui se cristallisent tous autour du temps qui passe.

Lire la suite « Tout est possible »

La familia grande

Camille Kouchner, Seuil, janvier 2021, 208 p., 18€

Dans ce récit écrit dans le secret, et on comprend pourquoi en le lisant, Camille Kouchner raconte l’indicible, le viol dont a été victime son frère jumeau, par son beau-père. Beau-père connu, médiatique, séducteur et aimé, à l’aura puissante, tous qualificatifs qui expliquent le soutien, conscient ou inconscient de la « familia grande ».

Lire la suite « La familia grande »

Betty

Tiffany Mc Daniel, Gallmeister, août 2020, 720 p., 27,50€

Voilà un livre sur lequel j’aurais : ou envie d’écrire et parler pendant des heures ; ou envie de me taire en disant juste « lisez-le, en confiance, sans rien en savoir, sans rien en attendre, lisez et vous serez transporté, il n’y a pas de mots assez forts pour en parler ». D’ailleurs, vous pouvez arrêter la lecture de ce billet juste après avoir lu cette phrase, et attendre demain l’ouverture des librairies pour aller vous procurer ce livre. Ou le lire  jusqu’au bout, et j’espère réussir à vous donner la même envie : c’est, pour moi, un des meilleurs livres de cette rentrée littéraire !

Lire la suite « Betty »

Phalène fantôme

Michèle Forbes, La Table ronde, coll. La petite vermillon, janv. 2019, 362 p., 8,90€

Parler de ce livre, c’est simple et difficile en même temps.

Simple parce que cela pourrait tenir en quelques mots : c’est l’un des plus beaux livres que j’ai lus ces dernières années (oui oui, je n’ai pas peur de le dire !). Difficile parce que j’aimerais tellement trouver les bonnes phrases pour donner à tout le monde envie de le lire…

Lire la suite « Phalène fantôme »